Accueil ACTES 6 A propos de nous Services Formations Editions Logiciels Contacts Commander

Révocation d’un administrateur

Page mise en ligne avant 2006

Faute de disposition statutaire, un administrateur peut être révoqué

- à tout moment indépendamment de l’existence d’un juste motif,
- même si la révocation n’était pas portée à l’ordre du jour de l’ assemblée générale ayant pris la décision.

En droit, on parle de « révocation ad nutum » (littéralement « au signe de tête »).

Cette décision de révocation peut cependant engagé la responsabilité de l’ association si elle porte atteinte à la réputation ou à l’honneur de l’ administrateur révoqué [par exemple, la révocation injurieuse et vexatoire]. Dans ce dernier cas, l’association peut être condamnée à verser des dommages-intérêts.

 

Rechercher sur ce site

Accueil | A propos de nous | Services | Formations | Editions | Logiciels | Contacts | Commander
Documentation : Index alpha | Juridique | Comptable | Fiscal | Social | Ethique | Chiffres et modèles, textes fondamentaux

visiteurs connectés actuellement - © 2018 Actes 6 - All rights Reserved