Accueil | A propos de nous | Services | Formations | Editions | Logiciels | Contacts | Commander

Documentation : Index alpha | Juridique | Comptable | Fiscal | Social | Ethique | Label 1905

Les variations de stocks - Enregistrement comptable

Au sommaire de cette page :
Les variations de stocks de marchandises
Les autres comptes utilisés pour les variations de stocks (Approvisionnements)
La production stockée

1. Les variations de stocks de marchandises

Rappel : on appelle "marchandises" des biens destinés à être revendus en l'état.

Pour comprendre quand et comment enregistrer des variations de stocks de marchandises, nous partirons d'un exemple :

Une association (ou entreprise) est créée en 2008.
Elle achète 100 livres identiques à 15 euros l'un en janvier 2008 puis 25 de ces mêmes livres à 18 euros l'un en juillet 2008.

Ces livres étant destinés à être revendus, leur achat est enregistré pour 100 x 15 € + 25 x 18 € = 1 950 € au débit du compte " 607 - Achats de marchandises ".

Au 31 décembre 2008, il est réalisé un inventaire (un recensement physique des biens existants le jour de la clôture de l'exercice) : 30 des livres précédents n'ont pas encore été vendus.

Il faut donc enregistrer une réduction de charges.

Observons cet extrait du plan comptable :

Comptes d'actif

3 - Comptes de stocks

37 - Stocks de marchandises

 

Comptes de charges

607 - Achat de marchandises

603 - Variations de stocks

6037 - Variations de stocks de marchandises

Avant d'enregistrer l'écriture comptable, il faut valoriser le stock. Pour cela, il existe deux méthodes :

La méthode FIFO ou PEPS ("First in, first out" ou "Premier entré, premier sorti")

On considère que les livres vendus sont ceux qui ont été achetés en premier ou, dit autrement, que les 30 livres qui restent en stocks sont les plus récents.
La valeur des 30 livres (déterminée à partir de leur coût d'acquisition) est donc : 25 x 18 € + 5 x 15 € = 525 €
(525 € représentent les 25 livres achetés en juillet + 5 livres achetés en janvier)

En conséquence, au 31/12/2008, l'écriture comptable est la suivante :

Compte
Libellé
Débit
Crédit
37 Stocks de marchandises
525,00
 
6037 Variations de stocks de marchandises  
525,00

La méthode du Coût Unitaire Moyen Pondéré (ou méthode CUMP)

On commence par calculer le coût moyen d'un livre :
En cours d'année ont été achetés 125 livres pour un total de 1 950 €.
Le coût moyen unitaire est donc 1 950 € : 125 = 15,60 €

La valeur des 30 livres est donc : 30 x 15,60 € = 468,00 €

En conséquence, au 31/12/2008, l'écriture comptable est la suivante :

Compte
Libellé
Débit
Crédit
37 Stocks de marchandises
468,00
 
6037 Variations de stocks de marchandises  
468,00

Poursuivons notre exemple : l'association (ou l'entreprise) a choisi la méthode "Premier entré, premier sorti" et, au 31/12/2009, le nouveau stock est estimé à 425,00 €.

Au 31/12/2009, il doit être enregistré les deux écritures suivantes :

La première écriture annule le stock initial

Compte
Libellé
Débit
Crédit
6037 Variations de stocks de marchandises
525,00
 
37 Stocks de marchandises  
525,00

La deuxième écriture constate le stock final

Compte
Libellé
Débit
Crédit
37 Stocks de marchandises
425,00
 
6037 Variations de stocks de marchandises  
425,00

Effets des écritures précédentes sur le bilan du 31/12/2009 et le compte de charges

Voici les écritures passées sur le compte 37 :

Date
Libellé
Débit
Crédit
Solde
31/12/08
Stock au 31/12/2008
525,00
 
525,00
31/12/09
Annulation du stock initial  
525,00
0,00
31/12/09
Stock au 31/12/2009
425,00
 
425,00

Les 425 € paraîtront à l'actif du bilan sur la ligne " Stocks" (Actif circulant).

Voici les écritures passées en 2009 sur le compte 6037 :

Date
Libellé
Débit
Crédit
Solde
31/12/09
Annulation du stock initial
525,00
 
525,00
31/12/09
Stock au 31/12/2009  
425,00
100,00

La variation du stock de 100 € correspond à un déstockage. Ce déstockage correspond à une consommation supplémentaire, donc à un accroissement de charges pour l'exercice 2009.

Une variation de stocks qui correspond à un stockage a pour effet de réduire les charges.

Ce que l'on doit retenir :

Un compte 603 débiteur correspond à un déstockage
(accroissement de charges).

Un compte 603 créditeur correspond à un stockage
(réduction de charges).

2. Les autres comptes utilisés pour les variations de stocks
(Approvisionnements)

Comptes d'actif

Comptes de charges

3 - Comptes de stocks

31 - Matières premières

601- Achats stockés - Matières premières et fournitures

6031 - Variation de stocks de matières premières et fournitures

32 - Autres approvisionnements

602 - Achats stockés - Autres approvisionnements

6032 - Variation de stocks des autres approvisionnements

 

 

3. La production stockée

Partons d'un exemple : Une association créée en 2008 édite un livre. Elle estime son stock de livres à 500 € au 31/12/08.

Observons cet extrait du plan comptable :

Comptes d'actif

3 - Comptes de stocks

35 - Stocks de produits

355 - Stocks de produits finis

 

Comptes de produits

701 - Ventes de produits finis

71 - Production stockée (ou déstockage)

713 - Variations de stocks (en-cours de production, produits)

7135 - Variations de stocks de produits

71355 - Variations de stocks de produits finis

Les 500 € sont enregistrés comme une augmentation de produits. En conséquence, au 31/12/2008, l'écriture comptable est la suivante :

Compte
Libellé
Débit
Crédit
355 Stocks de produits finis
500,00
 
71355 Variations de stocks de produits finis  
500,00

 

Poursuivons notre exemple : Au 31/12/2009, le nouveau stock est estimé à 300,00 €.

Au 31/12/2009, il doit être enregistré les deux écritures suivantes :

La première écriture annule le stock initial

Compte
Libellé
Débit
Crédit
71355 Variations de stocks de produits finis
500,00
 
355 Stocks de produits finis  
500,00

La deuxième écriture constate le stock final

Compte
Libellé
Débit
Crédit
355 Stocks de produits finis
300,00
 
71355 Variations de stocks de produits finis  
300,00

Effets des écritures précédentes sur le bilan du 31/12/2009 et le compte de produits

Voici les écritures passées sur le compte 355 :

Date
Libellé
Débit
Crédit
Solde
31/12/08
Stock au 31/12/2008
500,00
 
500,00
31/12/09
Annulation du stock initial  
500,00
0,00
31/12/09
Stock au 31/12/2009
300,00
 
300,00

Les 300 € paraîtront à l'actif du bilan sur la ligne " Stocks" (Actif circulant).

Voici les écritures passées en 2009 sur le compte 71355 :

Date
Libellé
Débit
Crédit
Solde
31/12/09
Annulation du stock initial
500,00
 
500,00
31/12/09
Stock au 31/12/2009  
300,00
200,00

La variation du stock de 200 € correspond à un déstockage. Ce déstockage correspond à une réduction de produits pour l'exercice 2009 et apparaîtra en négatif sur la ligne "Production stockée" du compte de produits.

Une variation de stocks qui correspond à un stockage a pour effet d'augmenter les produits.

Ce que l'on doit retenir :

Un compte 71 débiteur correspond à un déstockage
(diminution de produits).

Un compte 71 créditeur correspond à un stockage
(Augmentation de produits).

© Alain LEDAIN / ACTES 6 Gestion

 
Caleb Gestion
Le logiciel de comptabilité des associations
Logiciel de comptabilité des associations
 
     

 

Plan Comptable Général commenté

Classes 1 | 2 | 3 | 4 | 5
Classes 6 | 7
Classe 8
Règlement comptable
99-01

 

 

 

© ACTES 6

 

Accueil | A propos de nous | Services | Formations | Editions | Logiciels | Contacts | Newsletter | Commander
Documentation : Index alpha | Juridique | Comptable | Fiscal | Social | Ethique | Label 1905

 
© 2012 Actes 6. All rights Reserved
Brandspot Design
 
 

visiteurs connectés actuellement