Accueil | A propos de nous | Services | Formations | Editions | Logiciels | Contacts | Commander

Documentation : Index alpha | Juridique | Comptable | Fiscal | Social | Ethique | Label 1905

Règlement relatif aux modalités d'établissement des comptes annuels des associations et fondations.

Introduction
Chapitre I - Règles de comptabilisation
Chapitre II - Règles d'évaluation et de réévaluation des éléments du patrimoine
Chapitre III - Traitement des contributions volontaires en nature
Chapitre IV - Liste et contenu des compte de fonds associatifs
Chapitre V - Règles de présentation des comptes annuels
Chapitre VI - Nomenclature des comptes spécifiques

INTRODUCTION

Champ d'application

Le règlement relatif aux modalités d'établissement des comptes annuels des associations et fondations s'appliquent entre autre :
- aux associations ayant une activité économique et dépassant 2 des 3 critères suivants : 50 salariés, 3 100 000 euros de chiffre d'affaires hors taxes ou de ressources, 1 550 000 euros pour le total du bilan ;
(loi n° 84-148 du 1er mars 1984, article 27)
- aux associations recevant annuellement de l'Etat, de ses établissements publics ou des collectivités locales une subvention d'au moins 1 million de francs ;
(loi n° 84-148 du 1er mars 1984, article 29 bis)
- aux associations émettant des valeurs mobilières ;
(loi n° 85-698 du 11 juillet 1985)
- aux fondations visées par les articles 5-II et 19-9 de la loi du 23 juillet 1987 ;
- aux associations soumises à des obligations législatives ou réglementaires d'établissement de comptes annuels.

Remarques :
1. Sous réserve des adaptations prévues par le présent document, les associations et les fondations mentionnées ci-dessus établissent des comptes annuels conformément au plan comptable général.
Ces comptes annuels sont établis et présentés par la personne morale, association ou fondation.
2. Même si elles ne sont pas concernées, les associations cultuelles ont des obligations comptables précisées dans la loi du 9 décembre 1905 et son décret d'application du 16 mars 1906.

Date d'application

Le présent règlement s'applique aux comptes afférents aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2000.
Toutefois, les associations et fondations peuvent appliquer le présent règlement aux exercices ouverts après la publication de celui-ci (4 mai 1999).

CHAPITRE I - REGLES DE COMPTABILISATION

1. RESULTAT COMPTABLE

Le résultat comptable comprend :
- le résultat définitivement acquis,
- et, pour certaines associations et fondations, des résultats pouvant être repris par un tiers financeur (compte «
115 - Résultats sous contrôle de tiers financeurs », quelquefois nommés « résultats en instance »), par exemple chez les organismes qui gèrent des établissements sanitaires et sociaux.

Le résultat comptable ne pouvant être attribué aux adhérents, qui n'ont aucun droit individuel sur celui-ci, le résultat positif est appelé « excédent » et le résultat négatif « déficit ».

L'instance statutairement compétente (par exemple, le conseil d'administration ou l'assemblée générale) se prononce sur l'affectation de l'excédent ou du déficit.

2. SUBVENTIONS DE FONCTIONNEMENT ET CONVENTIONS DE FINANCEMENT

Les conventions d'attribution de subventions aux associations et fondations contiennent généralement des conditions. Si elles ne sont pas remplies, ces conditions entraînent soit la suspension, soit l'annulation des subventions (on parle de « conditions suspensives » et de « conditions résolutoires »).

Une condition suspensive non encore remplie ne permet pas d'enregistrer la subvention en produits.

Par contre, la présence d'une condition résolutoire permet de constater la subvention en produits mais doit conduire l'association ou fondation à constater une provision pour reversement de subvention dès qu'il apparaît probable qu'un ou plusieurs objectifs fixés dans la condition résolutoire ne pourront être atteints. Lorsque l'association ou la fondation constate de manière définitive que ces objectifs ne pourront être atteints, une dette envers le tiers financeur est constatée dans un poste « subventions à reverser ».

Les dépenses engagées avant que l'association ou la fondation ait obtenu la notification d'attribution de la subvention sont inscrites en charges sans que la subvention attendue puisse être inscrite en produits.

Une subvention de fonctionnement accordée pour plusieurs exercices est répartie en fonction des périodes ou étapes d'attribution définies dans la convention, ou à défaut prorata temporis. La partie rattachée à des exercices futurs est inscrite en « produits constatés d'avance ».

Lorsqu'une subvention de fonctionnement inscrite, au cours de l'exercice, au compte de résultat dans les produits, n'a pu être utilisée en totalité au cours de cet exercice, l'engagement d'emploi pris par l'organisme envers le tiers financeur est inscrit en charges sous la rubrique « engagements à réaliser sur ressources affectées » (compte 689) (sous-compte « 6894 - Engagements à réaliser sur subventions attribuées ») et au passif du bilan sous le compte « 19 - Fonds dédiés » (sous-compte « 194 - Fonds dédiés sur subventions de fonctionnement»).

les fonds dédiés sont les rubriques du passif qui enregistrent, à la clôture de l'exercice, la partie des ressources, affectées par des tiers financeurs à des projets définis, qui n'a pu encore être utilisée conformément à l'engagement pris à leur égard.

Les sommes inscrites sous la rubrique « fonds dédiés « sont reprises en produits au compte de résultat au cours des exercices suivants, au rythme de réalisation des engagements, par le crédit du compte « report des ressources non utilisées des exercices antérieurs ».

Une information est, dans ce dernier cas, donnée dans l'annexe, précisant :
- les sommes inscrites à l'ouverture et à la clôture de l'exercice en « fonds dédiés »,
- les fonds dédiés inscrits au bilan à la clôture de l'exercice précédent, provenant de subventions, et utilisés au cours de l'exercice,
- les dépenses restant à engager financées par des subventions et inscrites au cours de l'exercice en « engagements à réaliser sur subventions attribuées ».
- les « fonds dédiés » correspondant à des projets pour lesquels aucune dépense significative n'a été enregistrée au cours des deux derniers exercices.

3. RESSOURCES AFFECTEES PROVENANT DE LA GENEROSITE DU PUBLIC

Dans le cadre de leurs appels à la générosité du public, les dirigeants des associations ou fondations sollicitent dans certaines circonstances leurs donateurs, pour la réalisation de projets définis préalablement à l'appel par les instances statutairement compétentes. Les sommes ainsi reçues sont considérées comme des produits perçus et affectées aux projets définis préalablement.
Pour ces projets définis, la partie des ressources non utilisée en fin d'exercice est inscrite en charges sous la rubrique « engagements à réaliser sur ressources affectées » (compte 689)(sous-compte « 6895 - Engagements à réaliser sur dons manuels affectés »), afin de constater l'engagement pris par l'organisme de poursuivre la réalisation desdits projets, avec comme contrepartie au passif du bilan la rubrique « fonds dédiés » (compte 19)(sous-compte « 195 - Fonds dédiés sur dons manuels affectés »).
Une information est donnée dans l'annexe par projet ou catégorie de projet, en fonction de son caractère significatif, précisant :
- les sommes inscrites à l'ouverture et à la clôture de l'exercice en « fonds dédiés »,
- les fonds dédiés inscrits au bilan à la clôture de l'exercice précédent, provenant de la générosité du public, et utilisés au cours de l'exercice,
- les dépenses restant à engager financées par des dons reçus au titre de projets particuliers et inscrites au cours de l'exercice en « engagements à réaliser sur dons manuels affectés ».
- les « fonds dédiés » correspondant à des projets pour lesquels aucune dépense significative n'a été enregistrée au cours des deux derniers exercices.

4. RESSOURCES EN NATURE

Les ressources reçues en nature peuvent être soit utilisées par l'organisme pour les besoins de son activité, soit stockées, soit vendues.
Les dons en nature consommés ou redistribués en l'état par l'organisme pour les besoins de son activité sont traités en comptabilité conformément aux principes retenus pour les contributions volontaires en nature (voir ci-après).
Les ressources stockées qui représentent une valeur significative, et qu'il est possible d'inventorier et de valoriser sans entraîner des coûts de gestion trop importants, font l'objet d'une information hors bilan en « engagements reçus ».
Les ventes des dons en nature sont inscrites en produits au compte de résultat sous une rubrique spécifique.

5. LEGS ET DONATIONS

51. Pour les biens meubles ou immeubles provenant d'une succession, legs ou donation et destinés à être cédés par l'association ou la fondation, les mouvements suivants sont comptabilisés :
- dès la date de l'autorisation administrative, ces biens sont enregistrés en hors bilan en engagements reçus, pour leur valeur estimée, nette des charges d'acquisition pouvant grever ces biens ;
- au fur et à mesure des encaissements et décaissements liés à la cession de ces biens, le compte «
475 - legs et donations en cours de réalisation » est crédité ou débité des montants encaissés ou décaissés, et le montant de l'engagement hors bilan correspondant est modifié sur la base des versements constatés ; toutefois, en cas de gestion temporaire d'un bien légué ou donné, les produits d'exploitation perçus sont inscrits en résultat ainsi que les charges de fonctionnement correspondantes ;
- lors de la réalisation effective et définitive d'un bien, le compte correspondant de produits (courants ou exceptionnels) est crédité du montant exact et définitif de la vente, net des charges d'acquisition ayant grevé le bien pendant sa transmission, par le débit du compte «
475 - Legs et donations en cours de réalisation », qui est ainsi soldé pour le bien concerné.

Par ailleurs, les charges exposées au-delà de la valeur de la succession ou de la donation sont inscrites en résultat.

52. Pour les legs et donations enregistrés en produits et qui avaient été affectés par l'auteur de la libéralité à un projet particulier et défini, la partie non employée en fin d'exercice est inscrite dans le compte de tiers au passif du bilan appelé « fonds dédiés » (compte 19 ou sous compte « 197 - Fonds dédiés sur legs et donations affectés »), en contrepartie d'un compte de charges « 6897 - Engagements à réaliser sur legs et donations affectés » ; elle fait l'objet d'une information dans l'annexe comme il est indiqué au paragraphe 3 pour les ressources affectées provenant de la générosité du public.

53. Les legs et donations qui correspondent à des biens durables mis à disposition de l'association ou de la fondation pour la réalisation de son objet social sont considérés comme des apports au fonds associatif (compte « 1025 - Legs et donations avec contrepartie d'actifs immobilisés » ou « 1035 - Legs et donations avec contrepartie d'actifs immobilisés assortis d'une obligation ou d'une condition »). Le compte « 475 - Legs et donations en cours de réalisation » est débité pour solde lors de la constatation de ces apports.

54. Les engagements reçus sont présentés hors bilan en distinguant les legs acceptés par les instances statutairement compétentes avant autorisation de l'organisme de tutelle, de ceux qui ont été autorisés par cet organisme.

6. SUBVENTIONS D'INVESTISSEMENT

Les associations et fondations peuvent recevoir des subventions d'investissement destinées au financement d'un ou plusieurs biens dont le renouvellement incombe ou non à l'organisme. Cette distinction s'opère en analysant la convention de financement, ou à défaut en prenant en considération les contraintes de fonctionnement de l'organisme.
Les subventions d'investissement affectées à un bien renouvelable par l'association ou la fondation sont maintenues au passif dans les fonds associatifs avec ou sans droit de reprise.
Les subventions d'investissement affectées à un bien non renouvelable par l'association ou la fondation sont inscrites au compte « 13 - Subventions d'investissements affectées à des biens non renouvelables » et sont reprises au compte de résultat au rythme de l'amortissement de ce bien.

7. APPORTS AVEC OU SANS DROIT DE REPRISE

L'apport à une association ou fondation est un acte à titre onéreux qui a pour l'apporteur une contrepartie morale.
L'apport sans droit de reprise implique la mise à disposition définitive d'un bien au profit de l'organisme. Pour être inscrit en fonds associatifs, cet apport doit correspondre à un bien durable utilisé pour les besoins propres de l'organisme. Dans le cas contraire, il est inscrit au compte de résultat.
L'apport avec droit de reprise implique la mise à disposition provisoire d'un bien au profit de l'organisme. La convention fixe les conditions et modalités de reprise du bien (bien repris en l'état, bien repris en valeur à neuf, … ). Cet apport est enregistré en fonds associatifs. En fonction des modalités de reprise, l'organisme doit enregistrer les charges et provisions lui permettant de remplir ses obligations par rapport à l'apporteur.

8. AMORTISSEMENT DES BIENS APPORTES AVEC DROIT DE REPRISE

Les biens apportés, devenant la propriété de l'association ou fondation, sont enregistrés à l'actif du bilan ; la contrepartie est comptabilisée dans des subdivisions du compte « fonds associatifs avec droit de reprise ». Les amortissements sont comptabilisés conformément au plan comptable général . Si le bien ne doit pas être renouvelé par l'organisme, la contrepartie de la valeur d'apport inscrite aux « fonds associatifs avec droit de reprise » doit être diminuée pour un montant égal à celui des amortissements, par le crédit du compte « 75 - Autres produits de gestion courante ».

9. COMMODAT

Certaines associations ou fondations bénéficient d'une mise à disposition gratuite de biens immobiliers, à charge pour elles d'utiliser ces biens conformément aux conventions et d'en assurer l'entretien pendant la durée du prêt à usage ou commodat .
Afin d'informer les tiers sur leur origine, ces biens sont inscrits au compte d'actif « 228 - Immobilisations grevées de droit » en contrepartie du compte « 229 - Droits des propriétaires » qui figure dans la rubrique autres fonds associatifs.
L'amortissement de ces biens est constaté en débitant le compte 229 par le crédit du compte 228.

CHAPITRE II - REGLES D'EVALUATION ET DE REEVALUATION DES ELEMENTS DU PATRIMOINE

1. EVALUATION

A leur date d'entrée dans le patrimoine de l'association ou fondation, les biens reçus à titre gratuit sont enregistrés à leur valeur vénale sous réserve des dispositions du paragraphe III ci-après.
La valeur vénale d'un bien reçu à titre gratuit correspond au prix qui aurait été acquitté dans des conditions normales de marché.
La valeur d'inventaire est égale à la valeur actuelle ; toutefois, lorsque la valeur d'inventaire d'une immobilisation non financière n'est pas jugée inférieure à sa valeur comptable nette, celle-ci est retenue comme valeur d'inventaire.
La valeur actuelle est une valeur d'estimation qui s'apprécie en fonction du marché et de l'utilité du bien pour l'organisme.

2. REEVALUATION

Les associations ou fondations peuvent procéder à une réévaluation de l'ensemble des immobilisations corporelles et financières. L'écart de réévaluation entre la valeur actuelle et la valeur nette comptable ne peut être utilisé à compenser les déficits ; les modes de réévaluation utilisés étant ceux de droit commun, l'écart de réévaluation doit figurer distinctement au passif du bilan.
La valeur d'entrée de l'immobilisation réévaluée doit être indiquée dans l'annexe.
Le compte « 105 - écarts de réévaluation » enregistre les écarts constatés à l'occasion d'opérations de réévaluation. Les écarts peuvent être incorporés en tout ou partie dans le fonds associatif par décision de l'organe délibérant. Le compte 105 devra être subdivisé en fonds propres sans droit de reprise et autres fonds avec droit de reprise.

CHAPITRE III - TRAITEMENT DES CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES EN NATURE

Les contributions volontaires sont, par nature, effectuées à titre gratuit. Elles correspondent au bénévolat, aux mises à disposition de personnes par des entités tierces ainsi que de biens meubles ou immeubles, auxquels il convient d'assimiler les dons en nature redistribués ou consommés en l'état par l'association ou la fondation.
Dès lors que ces contributions présentent un caractère significatif, elles font l'objet d'une information appropriée dans l'annexe portant sur leur nature et leur importance. A défaut de renseignements quantitatifs suffisamment fiables, des informations qualitatives sont apportées, notamment sur les difficultés rencontrées pour évaluer les contributions concernées.
Si l'association ou fondation dispose d'une information quantifiable et valorisable sur les contributions volontaires significatives obtenues, ainsi que de méthodes d'enregistrement fiables, elle peut opter pour leur inscription en comptabilité, c'est-à-dire à la fois :
- en comptes de classe 8 qui enregistrent :

- au crédit des comptes 87.., les contributions volontaires par catégorie (bénévolat, prestations en nature, dons en nature consommés en l'état) ; celles-ci n'entraînent pas de flux financiers puisqu'elles sont gratuites et ne peuvent être qu'évaluées approximativement,
- au débit des comptes 86.., en contrepartie, leurs emplois selon leur nature (secours en nature, mises à disposition gratuite de locaux, personnel bénévole...).

- et au pied du compte de résultat sous la rubrique « évaluation des contributions volontaires en nature », en deux colonnes de totaux égaux.

Répartition par nature de charges
Répartition par nature de ressources
860 - Secours en nature
- alimentaires,
- vestimentaires
870 - Bénévolat
861

- Mise à disposition gratuite de biens

871 - Prestations en nature
  - locaux    
  - matériels,…    
862 - Prestations    
864 - Personnel bénévole    

- l'annexe indique les méthodes de quantification et de valorisation retenues.

CHAPITRE IV - LISTE ET CONTENU DES COMPTES DE FONDS ASSOCIATIFS

1. LISTE DES COMPTES

10. Fonds associatifs et réserves
pour les fondations : « fonds propres et réserves »

102.Fonds associatifs sans droit de reprise
- 1021. Valeur du patrimoine intégré
- 1022. Fonds statutaires (à éclater en fonction des statuts)
- 1024. Apports sans droit de reprise
- 1025. Legs et donations avec contrepartie d'actifs immobilisés
- 1026. Subventions d'investissement affectées à des biens renouvelables.

103. Fonds associatifs avec droit de reprise
- 1034. Apports avec droit de reprise
- 1035. Legs et donations avec contrepartie d'actifs immobilisés assortis d'une obligation ou d'une condition
- 1036. Subventions d'investissement affectées à des biens renouvelables.

105.Ecarts de réévaluation
- 1051. Ecarts de réévaluation sur des biens sans droit de reprise
- 1052. Ecarts de réévaluation sur des biens avec droit de reprise

106.Réserves
- 1062. Réserves indisponibles
- 1063. Réserves statutaires ou contractuelles
- 1064. Réserves réglementées
- 1068. Autres réserves (dont réserves pour projet associatif)

11. Eléments en instance d'affectation

- 110. Report à nouveau
- 115. Résultats sous contrôle de tiers financeurs.

13. Subventions d'investissements affectées à des biens non renouvelables

2.CONTENU DES COMPTES

Le compte 102 « fonds associatif sans droit de reprise » est constitué de fonds qui ne peuvent pas être repris par les membres de l'association ou, s'agissant d'une fondation, de la dotation statutaire constitutive de celle-ci, et par des subventions d'investissement affectées à des biens renouvelables.

Le compte 1021 « valeur du patrimoine intégré » est utilisé pour l'établissement d'un bilan de départ lors du passage d'une comptabilité de trésorerie à une comptabilité d'engagement avec intégration du patrimoine, et après avoir le cas échéant isolé le montant des subventions d'investissement.

Le compte 1022 « fonds statutaire » enregistre notamment dans les associations reconnues d'utilité publique la contrepartie des valeurs nominatives placées conformément à l'article 11 de la loi 1901 visant les valeurs mobilières de ces organismes . Les produits financiers de ces titres sont comptabilisés au crédit du compte 76.

Le compte 103 « fonds associatifs avec droit de reprise » est constitué des apports des membres qui peuvent être repris dans les conditions prévues par la convention d'apport, et des subventions d'investissement affectées à des biens renouvelables.

Le compte 115 « résultats sous contrôle de tiers financeur » est constitué, dans certains organismes, des résultats réalisés sur des projets (résultats d'établissements, de programmes) qui sont pris en considération par les organismes de financement pour déterminer le montant des ressources à attribuer pour les exercices suivants. Ce compte est utilisé, le cas échéant, lors de l'affectation du résultat par les instances statutairement compétentes ; il fait l'objet d'une ventilation par exercice.

CHAPITRE V - REGLES DE PRESENTATION DES COMPTES ANNUELS

1. BILAN

PASSIF (avant répartition)
Exercice N
Exercice N-1

Fonds propres

Fonds associatifs
- Fonds associatif sans droit de reprise (dont legs et donations avec contrepartie d'actifs immobilisés, subventions d'investissement affectés à des biens renouvelables…)
- Ecart de réévaluation
- Réserves

Réserves statutaires ou contractuelles
Réserves réglementées
Autres réserves

- Report à nouveau
- Résultat de l'exercice

Autres fonds associatifs

- Fonds associatif avec droit de reprise :

. apports
. legs et donations
. résultats sous contrôle de tiers financeurs

- Ecarts de réévaluation
- Subventions d'investissement sur biens non renouvelables
- Provisions réglementées
- Droits des propriétaires- (Commodat )

SOUS-TOTAUX DES FONDS PROPRES

Provisions

- Provisions pour risques
- Provisions pour charges

SOUS-TOTAUX

Fonds dédiés

- sur subventions de fonctionnement
- sur autres ressources

SOUS-TOTAUX

Dettes

- Emprunts obligataires
- Emprunts et dettes / établissements de crédit
- Emprunts et dettes financières divers
- Avances et acomptes reçus sur commandes en cours
- Dettes fournisseurs et comptes rattachés
- Dettes fiscales et sociales
- Dettes sur immobilisations et comptes rattachés
- Autres dettes

Comptes de régularisation

Produits constatés d'avance

SOUS-TOTAUX

Ecarts de conversion passif

TOTAUX GENERAUX

   
 

ENGAGEMENTS RECUS

Legs nets à réaliser :
- acceptés par les organes statutairement compétents
- autorisés par l'organisme de Tutelle
Dons en nature restant à vendre

ENGAGEMENTS DONNES
 
PASSIF (après répartition)
Exercice N
Exercice N-1

Fonds propres

Fonds associatifs
- Fonds associatif sans droit de reprise (dont legs et donations avec contrepartie d'actifs immobilisés, subventions d'investissement affectés à des biens renouvelables…)
- Ecart de réévaluation
- Réserves

Réserves statutaires ou contractuelles
Réserves réglementées
Autres réserves

- Report à nouveau

SOUS-TOTAUX : SITUATIONS NETTES

Autres fonds associatifs

- Fonds associatif avec droit de reprise :

. apports
. legs et donations
. résultats sous contrôle de tiers financeurs

- Ecarts de réévaluation
- Subventions d'investissement sur biens non renouvelables
- Provisions réglementées
- Droits des propriétaires- (Commodat )

SOUS-TOTAUX DES FONDS PROPRES

Provisions pour risques et charges...

SOUS-TOTAUX

Fonds dédiés...

SOUS-TOTAUX

Dettes...

Comptes de régularisation...

SOUS-TOTAUX

Ecarts de conversion passif

TOTAUX GENERAUX

   
 
ACTIF
Brut N
Amt / Dépréc.
Net N
Net N-1

Immobilisations incorporelles

- Frais d'établissements
- Frais de recherche et de développement
- Concessions, brevets, licences, marques...
- Fonds commercial
- Autres
- Avances et acomptes

Immobilisations corporelles

- Terrains
- Constructions
- Installations techniques, matériel et outillages industriels
- Autres
- Immobilisations corporelles en cours
- Avances et acomptes

Immobilisations financières

- Participations
- Créances rattachées à des participations
- Autres titres immobilisés
- Prêts
- Autres

SOUS-TOTAUX DE L'ACTIF IMMOBILISE

Stocks et en-cours :

- Matières premières et autres approvisionnements
- En-cours de production (biens et services)
- Produits intermédiaires et finis
- Marchandises

Avances et acomptes versés sur commandes

Créances

- Créances clients et comptes rattachés
- Créances diverses

Valeurs mobilières de placement

Disponibilités

Comptes de régularisation

- Charges constatées d'avance

SOUS-TOTAUX DE L'ACTIF CIRCULANT

- Charges à répartir sur plusieurs exercices
- Primes de remboursements des emprunts
- Ecart de conversion actif

TOTAUX GENERAUX

       

2.COMPTE DE RESULTAT

21. Présentation en tableau

CHARGES
Exercice N
Exercice N-1

Charges d'exploitation (Charges courantes non financières)

- Achats de marchandises
- Variations de stocks de marchandises
- Achats de matières premières et autres approvisionnements
- Variations de stocks MP et autres approvisionnements

- Autres achats et charges externes

- Impôts, taxes et versements assimilés
- Salaires et traitements
- Charges sociales

- Dotations aux amortissements, dépréciations, provisions et engagements :

Sur immobilisations : Dotations aux amortissements
Sur immobilisations : Dotations aux provisions
Sur actif circulant : Dotations aux provisions
Pour risques et charges : Dotations aux provisions
Engagements à réaliser sur ressources affectées

- Autres charges

SOUS-TOTAUX DES CHARGES D'EXPLOITATION

Quote-part de résultat sur opérations faites en commun

Charges financières

- Dotations aux amortissements, dépréciations, et provisions
- Intérêts et charges assimilées
- Différence négatives de change
- Charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement

SOUS-TOTAUX DES CHARGES FINANCIÈRES

Charges exceptionnelles

- Sur opérations de gestion
- Sur opérations en capital
- Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions

SOUS-TOTAUX DES CHARGES EXCEPTIONNELLES

- Participation des salariés aux résultats
- Impôts sur les sociétés

TOTAUX GENERAUX

   
 
PRODUITS
Exercice N
Exercice N-1

Produits d'exploitation

- Ventes de marchandises
- Ventes de dons en nature

- Production vendue : Biens
- Production vendue : Services

- Production stockée
- Production immobilisée
- Subvention d'exploitation
- Reprise sur dépréciations, provisions (et amortissements), transferts de charges

- Cotisations
- Collectes, dons manuels
- Legs et donations
- Subventions

- Produits liés à des financements réglementaires

- Report des ressources non utilisées des exercices antérieurs

- Autres produits

SOUS-TOTAUX DES PRODUITS D'EXPLOITATION

Quotes-parts de résultat sur opérations faites en commun

Produits financiers

- Produits financiers de participations
- Produits des autres valeurs mobilières et créances de l'actif immobilisé
- Autres intérêts et produits assimilés
- Reprises sur provisions et transferts de charges
- Différences positives de change
- Produits nets sur cessions de valeurs mobilières de placement

SOUS-TOTAUX DES PRODUITS FINANCIERS

Produits exceptionnels

- Sur opérations de gestion
- Sur opérations en capital
- Reprises sur dépréciations et provisions, transferts de charges

SOUS-TOTAUX DES PRODUITS EXCEPTIONNELS

TOTAUX GENERAUX

   
 
EVALUATION DES CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES EN NATURE
Secours en nature Bénévolat
Mise à disposition gratuite de biens et services Prestations en nature
Personnel bénévole Dons en nature
--------------- ----------------
total ………
total ………

22.Présentation en liste

COMPTE DE RESULTAT
PRODUITS  
Présentation plan comptable général en détaillant les rubriques significatives particulières :
cotisations , dons, legs et donations, subventions, produits liés à des financements réglementaires, ventes de dons en nature,…
--------------------------
total ……………
CHARGES  
Présentation plan comptable général
--------------------------
 
total ……………
SOLDE INTERMEDIAIRE
……………
+ Report de ressources non utilisées des exercices antérieures
……………
- Engagements à réaliser sur ressources affectées
……………
EXCEDENT (ou DEFICIT)
……………
   
EVALUATION DES CONTRIBUTIONS VOLONAIRES EN NATURE  
PRODUITS  
Bénévolat  
Prestations en nature  
Dons en nature  
 
total ……………
CHARGES  
Secours en nature  
Mise à disposition gratuite de biens et services  
Personnel bénévole  
 
total ……………

3.ANNEXE

L'annexe doit comprendre toutes les informations d'importance significative concernant l'association ou la fondation sur les événements survenus au cours de l'exercice ou depuis la clôture de celui-ci jusqu'à la présentation des comptes.
Une information sectorielle est donnée dans l'annexe lorsqu'une association ou fondation établit des comptes distincts pour ses différents secteurs d'activité.

CHAPITRE VI - NOMENCLATURE DES COMPTES SPECIFIQUES
(Création ou modification de comptes par rapport à la nomenclature du plan comptable général)

Ne sont pas repris les comptes spécifiques relatifs aux fonds associatifs énumérés au chapitre IV.

- Compte 1516 « provisions pour risques d'emploi » à condition que cette provision soit destinée à couvrir des risques que des événements survenus ou en cours rendent probables, nettement précisés quant à leur objet mais dont la réalisation est incertaine.

- Compte 181 intitulé « apports permanents entre siège social et établissements ».

- Compte 185 intitulé « biens et prestations de services échangés entre établissements et le siège social ».

- Compte 186 intitulé « biens et prestations de services échangés entre établissements (charges) ».

- Compte 187 intitulé « biens et prestations de services échangés entre établissements (produits) ».

- Compte 19 « fonds dédiés « à éclater en sous-comptes :

- Compte 194 « fonds dédiés sur subventions de fonctionnement »
- Compte 195 « fonds dédiés sur dons manuels affectés »
- Compte 197 « fonds dédiés sur legs et donations affectés »

- Comptes 228 « immobilisations grevées de droits » et 229 « droits des propriétaires » pour enregistrer les commodats .

- Compte 41 et ses subdivisions intitulés « usagers » ;

- Compte 45 intitulé « confédération, fédération, union, associations affiliées ».

- Compte 475 « legs et donations en cours de réalisation »

- Modification du libellé du compte 68 qui devient « dotations aux amortissements, dépréciations, provisions et engagements »

- Compte 689 « engagements à réaliser sur ressources affectées « à éclater en sous-comptes :

- Compte 6894 « engagements à réaliser sur subventions attribuées »
- Compte 6895 « engagements à réaliser sur dons manuels affectés »
- Compte 6897 « engagements à réaliser sur legs et donations affectés »

- Compte 695 intitulé « impôts sur les sociétés « qui enregistre » l'impôt sur les sociétés des personnes morales non lucratives ».

- Compte 657 pour enregistrer les subventions versées par l'organisme ; ces charges doivent figurer dans un poste spécifique du compte de résultat.

- Compte 756 pour enregistrer les cotisations ; ces produits doivent figurer dans un poste spécifique du compte de résultat.

- Compte 789 « report des ressources non utilisées des exercices antérieurs » à éclater en sous-comptes par type de ressources.

- Compte 86 « emplois des contributions volontaires en nature » et sous-comptes par nature.

- Compte 87 « contributions volontaires en nature » et sous-comptes par catégorie.

 
Caleb Gestion
Le logiciel de comptabilité des associations
Logiciel de comptabilité des associations
 
     

 

Plan Comptable Général commenté

Classes 1 | 2 | 3 | 4 | 5
Classes 6 | 7
Classe 8
Règlement comptable
99-01

 

 

 

© ACTES 6

 

Accueil | A propos de nous | Services | Formations | Editions | Logiciels | Contacts | Newsletter | Commander
Documentation : Index alpha | Juridique | Comptable | Fiscal | Social | Ethique | Label 1905

 
© 2012 Actes 6. All rights Reserved
Brandspot Design
 
 

visiteurs connectés actuellement